Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
Accueil>Paper>Notre œil sur les sorties>Un œil sur les sorties #1 : Octobre 2017
Partager cet article :
Illustration de l'article
Notre œil sur les sorties

Un œil sur les sorties #1 : Octobre 2017

Publié le 24 novembre 2017 par Thomas Mourier

🔮 Nouvelle rubrique, une semaine sur deux, Bubble vous propose de jeter un œil sur le meilleur des sorties du moment.
Comme l’actualité a été chargée ces derniers temps, on vous propose de regarder les sorties d’octobre et celles de novembre dans 15 jours.

📅 > Mais d’ici là vous avez l’agenda dans l’application qui vous tient au courant en temps réel et vous pouvez nous poser des questions dans le chat de l’app ou sur les réseaux. Ou proposer d’autres albums à ne pas manquer.

Sommaire 📰

1. BLACK HAMMER de Jeff Lemire & Dean Ormston, Urban comics
2. PACO LES MAINS ROUGES T.2 d’Eric Sagot & Fabien Vehlmann, Dargaud
3. THE PRIVATE EYE de Biran K. Vaughan & Marcos Martin, Urban comics
4. LES GRANDES AVENTURES DE ROMANO SCARPA de Romano Scarpa & Co, Glénat
5. L’OURS BARNABÉ T.18 de Philippe Coudray, Boite à bulle
6. BLACK DOG, LES RÊVES DE PAUL NASH de Paul Nash de Dave Mc Kean, Glénat
7. VARIATIONS de Blutch, Dargaud
8. JERÔME K. JERÔME BLOCH, LE COUTEAU DANS L’ARBRE de Dodier, Dupuis
9. ONE PUNCH MAN T.8
de One & Yusuke Murata, Kurokawa

Comics
Black Hammer T1 de Jeff Lemire & Dean Ormston, Urban comics

Ha ! Voilà la nouveauté comics qui nous botte les fesses. Jeff Lemire propose depuis quelques années une vision bien à lui des comics, reliant ses histoires de super-héros à des histoires de famille dans l’Amérique profonde. Avec Dean Ormston au dessin qui se surpasse dans les compositions de pages ésotériques ; le duo réinvente un univers de super-héros à la manière de Hellboy ! Les inventions et les enjeux sont de la même trempe, ils nous proposent un univers complexe et cohérent de super-héros vieillissants coincé dans une petite ville du Midwest sans d’autres choix que d’attendre et subir. Entre deux flash-back sur leurs exploits, la fille de Black Hammer enquête…

***

BD
Paco les mains rouges T2 d’Eric Sagot & Fabien Vehlmann, Dargaud

Second volume de cette histoire tragique d’un instituteur condamné au bagne et envoyé à Cayenne.
On y découvre la vie, les rites et les rêves de ces hommes exclus de la société à l’autre bout du monde.
Le traitement du dessin stylisé et presque primitif d’Éric Sagot permet de s’immerger dans cette violence et ce monde impitoyable avec un peu de grâce et de légèreté.
Un voyage à sens unique.

***

Comics
The Private eye de Biran K. Vaughan & Marcos Martin, Urban comics

Publié sous forme de webcomics en épisode sur internet il y a quelques années, ce thriller dystopique arrive chez nous dans une belle édition augmentée de bonus.
Prenant à rebours les questions de vie privée en ligne dans une société paranoïaque où internet est un lointain souvenir ; où tout le monde se déplace masqué et où les médias sont devenus les forces de l’ordre, un détective privé tente de déjouer un complot qui pourrait bien détruire la société.
Le dessin puissant et esthétisant de Marcos Martin donne un côté glamour au glauque qui fonctionne parfaitement dans cet univers orwellien.

***

Comics
Les Grandes aventures de Romano Scarpa T1 de Romano Scarpa & Co, Glénat

Glénat continue l’édition des intégrales des grands créateurs qui ont réalisé les meilleures histoires de Picsou & compagnie / ou de Mickey & associés. On a parlé de Don Rosa ici côté grands amateurs de canards. Et l’auteur italien Romano Scarpa fait lui aussi partie du club très fermé des auteurs de légende de Donaldville mais également pour tout ce qui touche aux histoires autour de Mickey. Combo. Et ceux qui maîtrisent à ce point le dessin de ces personnages, les histoires, et inventent de nouveaux héros sont assez rares !
Je serais vous, je jetterais un œil ou deux.

***

BD
Un nouveau monde, L’ Ours Barnabé T18 de Philippe Coudray, Boite à bulle

L’Ours Barnabé continue son grand bonhomme de chemin avec ce nouveau volume des non-aventures de cet Ours philosophe.
Recueil de gags (ou d’aphorismes presque) vous pouvez commencer par ce volume sans avoir lu les autres. Ou le faire lire aux enfants et aux adultes car chaque histoire se déplie sur plusieurs niveaux de lecture. Et en partager quelques extraits avec vos amis car ces strips d’humour loufoques valent qu’on en discutent, qu’on se les racontent. Le trait naïf et doux de Philippe Coudray nous met immédiatement dans le bain et on se laisse porter de page en page comme dans un rêve plaisant.

***

Comics
Black Dog, les rêves de Paul Nash de Dave Mc Kean, Glénat

Cette bande dessinée était conçue à l’origine comme un projet multimédia sur le web à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale. Dave Mc Kean connu pour ses peintures-collages des couvertures de Sandman il propose depuis plusieurs albums en solo des histoires torturées où son traitement très pictural rend floue la frontière entre rêve et réalité, raison et folie.
Et cette fois, en rendant hommage au peintre surréaliste Paul Nash, il renoue avec tous ses thèmes fétiches et les transcende dans cette biographie fantasmée que traverse un chien noir.

***

BD
Variations de Blutch, Dargaud

Immense dessinateur et connaisseur de la bande dessinée, Blutch se frotte à ses maîtres en redessinant les planches qu’il aime le plus.
Bon nombre de ses histoires traitent de la création et du dessin, avec ses tripes dans Lune l’envers ou Vitesse moderne ; avec ironie dans Blotch ; avec recul dans La Volupté/La Beauté ; ou humour dans Le Petit Christian ; mais jamais en s’attaquant à la technique pure, au style des grands maîtres du 9e Art.

Ce n’est pas un album de fiction, bien que toutes les pages racontent une histoire ; ce sont des variations captivantes de planches que l’on a relues mille fois — ou de pages que l’on ne connait pas.

***

BD
Le couteau dans l’arbre, Jérôme K. Jérôme Bloche T26 de Dodier, Dupuis

Le Couteau dans l’Arbre, dernier album du détective le plus sympathique du monde (dont on vous parlait déjà ici dans nos dossiers BD) où la force de cette série réside dans les détails et sa vision de l’intime sous le verni policier. Étourdi et naïf, Jérôme n’a pas non plus le physique pour faire un bon détective. Pourtant, il s’avère redoutable quand une situation lui tient à cœur et compense l’agressivité par l’empathie, le panache par le bon sens. “Détective de proximité” selon les mots de l’auteur, celui qui doit son nom à un écrivain anglais qui s’amuse de ses contemporains et en dénonce les travers avec humour et dit avec finesse beaucoup de choses sur notre époque.

Dans ces aventures, l’auteur laisse toujours une grande place à l’histoire personnelle du héros en plus des enquêtes et cette fois, les flash-back sur l’enfance de Jérôme révèlent pas mal de secrets. Il renoue avec ses premières aventures, où la maison familiale avait déjà son importance.

Ses personnages sont toujours attachants et dégagent quelque chose d’indescriptible qui ne passe que par son dessin. Ce dernier continue d’évoluer au fil des albums avec toujours plus de lisibilité sans s’éloigner trop des débuts. Avec un rythme et une mise en scène toujours impeccable, il s’amuse avec les lieux et cette ambiance pluvieuse qui brouille les pistes.

Envoûtante par son dessin proche de la ligne claire avec un brin de réalisme. Une simplicité apparente et poétique, qui permet au dessinateur de cartographier à la plume et au pinceau la France et surtout la ville de Paris avec un charme certain.

Vous pouvez le lire indépendamment même si lire la série dans l’ordre procure un vrai plaisir supplémentaire.

***

Manga
One-Punch Man de One & Yusuke Murata, Kurokawa

Saitama continue sa saga blasée et musclée au milieu des autres héros. Le combattant impossible à vaincre ne change pas une recette qui gagne, humour premier degré et je-m’en-foutisme assumé. Un mix qui marche à merveille soutenu par les dessins percutants de Yusuke Murata. Car si la série est une réussite pour son côté loufoque et irrévérencieux, elle l’est également pour les atouts graphiques du dessinateur d’Eyeshield 21.
En parallèle, le scénariste continue Mob Psycho 100 qui est assez chouette à lire en complément pour patienter avant le prochain volume.

***

Et vous, quels sont vos coup de cœur d’octobre ?
Venez en discuter sur le groupe

amours-suspendues
bande-dessinee
bd
biran-k-vaughan
black-dog
black-hammer
blutch
boite-a-bulle
comics
conseil
dargaud
dave-mc-kean
david-etien
deric-sagot
dean-ormston
delcourt
dodier
dupuis
fabien-vehlmann
glenat
jerome-k-jerome-bloche
jeff-lemire
l-ours-barnabe
le-couteau-dans-larbre
le-monde-cannibale
les-grandes-aventures-de-romano-scarpa
les-reves-de-paul-nash
mangas
marcos-martin
nicolas-gaignard
one
one-punch-man
paco-les-mains-rouges
philippe-coudray
roman-graphique
romano-scarpa-co
the-private-eye
thomas-mourier
un-nouveau-monde
urban-comics
variations
Article précédent
Article suivant

Commentaires

Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...