Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
Partager cet article :
Illustration de l'article
Notre œil sur les sorties

Sorties : Nous étions les ennemis

Publié le 13 octobre 2020 par Rémi I.
Poster le 1er commentaire

George Takei profite de sa notoriété pour écrire une autobiographie témoignant de ce qu’ont vécus les nippo-américains pendant la Seconde Guerre mondiale.

Chaque semaine, retrouvez toutes les sorties passées au crible de nos rédacteurs dans la catégorie Notre oeil sur les sorties. BD, Comics ou manga toute l’actualité chroniquée en complément de nos Incontournables ou nos dossiers

Nous étions les ennemis de George Takei, Steven Scott, Justin Eisinger & Harmony Becker, Futuropolis
Sortie mai 2020

Nous étions les ennemis de George Takei, Steven Scott, Justin Eisinger & Harmony Becker, Futuropolis

George Takei est principalement connu en France pour son rôle de Hikaru Sulu dans Star Trek. Mais du haut de ses 83 ans (et 65 ans de carrière !), il est une célébrité aux États-Unis, notamment pour ses propos sociaux ou son implication pour la cause LGBT. Dans cette bande dessinée autobiographique qui a remporté le prix Eisner 2020 du meilleur travail inspiré de la réalité, il raconte son enfance, et plus particulièrement le traitement subit par les Japonais d’Amérique à la suite de l’attaque de Pearl Harbor.

Né de parents vivants sur le sol américain au moment des faits, George Takei subit de plein fouet ce que le gouvernement fait vivre à ceux qui sont devenus du jour au lendemain les ennemis de l’État, même s’ils étaient intégrés et sur le territoire depuis des années. Car peu de temps après le début de la guerre, les Japonais présents en Amérique ont été dépouillés de leurs biens et déplacés dans des camps d’internement avec leur famille. Prisonniers victimes de racisme, ils vivent les uns sur les autres dans des bâtiments étriqués. Leur quotidien surveillé par l’armée est morne.

Un témoignage d’importance pour des événements peu connus des Occidentaux et qui rappelle que, malgré les apparences parfois trompeuses, la liberté et l’intégration reposent souvent sur des bases branlantes…


Image principale : © George Takei / Steven Scott / Justin Eisinger / Harmony Becker / Futuropolis

autobiographie
etats-unis-3
camps-dinternement
comics
futuropolis
george-takei
guerre
harmony-becker
japon
justin-eisinger
nous-etions-les-ennemis
racisme
remi-i-2
seconde-guerre-mondiale
steven-scott
Article précédent
Article suivant

Commentaires

...Chargement En Cours...

Nous vous en avons parlé dans cet article:
Couverture de l'album Nous Etions les Ennemis
Nous Etions les Ennemis
 
25,00 € 
Disponible

Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...