Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
Accueil>Paper>Quoi de 9 ?>On court après Moon Deer ? Du personnage à son univers…
Partager cet article :
Illustration de l'article
Quoi de 9 ?

On court après Moon Deer ? Du personnage à son univers…

Publié le 30 avril 2021 par Thomas Mourier
Poster le 1er commentaire

Dernier jour de cette incroyable campagne qui a permis, grâce à vous, de non seulement publier cet album, mais aussi débloquer des contreparties inédites. Ultime édito avant la fin de la collecte pour cette fois faire le point sur la bande dessinée (plus que le Ulule).

Aujourd’hui à plus de 409% et à seulement quelques heures de la fin de la collecte je prends enfin le temps de revenir sur l’album en lui même. Si l’album sort en fin d’année, Yoann Kavege a déjà terminé le storyboard de l’album complet et travaille en ce moment sur l’encrage des planches. 

Un Grand Silence plane sur l’album 

L’une des questions qui reviennent le plus souvent (en dehors du rapport avec Moundir de Koh-Lanta of course) est « l’album est muet » ? 

Toutes les planches présentées sur le Ulule ou dans les différentes interviews (à retrouver ici) ne montrent aucun dialogue pour éviter les spoilers. Il y a du texte surtout dans le dernier tiers de l’album, mais chaque bulle est susceptible de dévoiler trop d’infos. Mais il ne s’agit pas que de cela, l’auteur a intégré cette réflexion au fond même de l’histoire, vous avez croisé les mots Grand Silence dans le pitch, ce silence est important à tous les niveaux. 

Les personnages que vous avez déjà croisés, Moon Deer et la chasseresse qui le poursuit ne sont pas bavards non plus, l’histoire s’ouvre sur leur poursuite infernale où chacun est tendu vers sa mission, protéger son œuf pour l’un, attraper Moon Deer pour l’autre. 

D’autre part, ce sont des cerfs, personnages anthropomorphiques comme il en existe beaucoup en bande dessinée, mais qui conservent toujours une ambiguïté selon les auteurs : peuvent-ils parler ? Est-ce une espèce à part ? D’où viennent-ils ? 

Sans rien divulgâcher, on peut quand même remarquer les choix narratifs qui transparaissent à travers les dessins, Moon Deer se ballade dans un petit vaisseau avec un volant pas plus évolué que la soucoupe de l’extra-terrestre dans la Soupe aux choux (oui, je fais des réf de boomer) alors qu’en fasse : la chasseresse se pointe avec une monture qui défie la gravité et le vide et une arme ultra-technologique. 

Côté graphique justement, il y a beaucoup à dire, je vous propose une analyse planche par planche de la seule séquence où les planches se suivent ici : 

Soirée Moon Deer

On a qu’une hâte, c’est de vous en montrer plus : on vous propose avec Yoann de nous retrouver pour un live ce soir à 20h où on pourra non seulement creuser ces sujets, mais également vous montrer ses planches originales, voir Yoann dessiner en direct et commenter sa technique. 

Ne ratez pas ce rendez-vous ! 

Et go sur Ulule si vous ne voulez pas rater les ex-libris offerts et tous les goodies exclus !


Illustrations : © Yoann Kavege / Bubble éditions

bd
bubble
bubble-editions
moon-deer
thomas-mourier
ulule
yoann-kavege
Article précédent
Article suivant
Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...