⚠️ Point au 5 avril : Les livraisons continuent 📦 mais avec des délais rallongés. Privilégiez les albums notés "En stock". En savoir plus
Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
90 000 références BD Comics et Mangas
Bubble Infinity offert
Livraison à domicile sous 2 jours
Retrait gratuit en librairie près de chez vous
Paiement 100% sécurisé
Accueil>Paper>Notre œil sur les sorties>Moonlight, nouvelle collection pour les éditions Delcourt/Tonkam
Partager cet article :
Illustration de l'article
Notre œil sur les sorties

Moonlight, nouvelle collection pour les éditions Delcourt/Tonkam

Publié le 09 mars 2020 par Rémi I.

Les éditions Delcourt/Tonkam viennent de lancer une nouvelle collection de mangas : Moonlight. Partons à la découverte des premières sorties prometteuses !

C’est le 19 février 2020 que sont sortis simultanément les 3 premiers titres estampillés « Moonlight ». Quand on connaît le catalogue de l’éditeur, on ne peut être que surpris par ces séries. C’est donc une bonne chose qu’ils aient décidé de les regrouper et de les détacher du reste de leur production.

Ces premières sorties ont toutes la particularité d’être basées sur les romans d’un même écrivain : Sugaru Miaki. Elles sont le reflet d’une époque, d’une jeunesse un peu passée à côté de sa vie et sur laquelle planent l’échec et la mort. Chacune d’entre elles est emplie d’un spleen lancinant, s’articule autour de deux personnages et se développe autour de ces individus, de leurs pensées, de leur psychologie, de leurs failles. En alliant chronique sociale et paranormal, elles vont là où on ne les attend pas. La lecture se révèle fluide et simple, agréable et rapide… et propose un bon dosage entre révélations et maintien de l’intérêt du lecteur.

Parasites amoureux de Sugaru Miaki et Yuki Hotate

Parasites amoureux de Sugaru Miaki et Yuki Hotate
Couverture de Parasites amoureux Vol. 1.

D’un côté Kengo Kôsaka, de l’autre Hijiri Sanagi. Il a 27 ans, elle en a 17. Victime de chantage, Kengo a été forcé de se charger de Hijiri. À force d’être à ses côtés pour la comprendre et savoir ce qui la tourmente, ils apprennent à se connaître… Lui, maniaque obsessionnel de la propreté, et elle, lycéenne coupée du cadre scolaire, commencent à s’apprécier, et enfin s’ouvrir et s’épanouir.

Asociaux, ils ont chacun leurs troubles. On les apprécie dans leur non-conformisme et on a envie de les connaître plus en profondeur afin de voir comment leur relation évoluera. Mais surprise, cette tranche de vie prend tout à coup des allures fantastiques avec un cliffhanger de fin de volume surprenant !

En bref, un bon début à l’ambiance bien posée, par contre, il est pour l’instant impossible de savoir où les révélations de fin de volume nous mèneront. Nous serons au rendez-vous pour le deuxième tome (sur trois) pour savoir de quoi il retourne.

Parasites amoureux de Sugaru Miaki et Yuki Hotate
© SUGARU MIAKI 2016 / ILLUSTRATION:SHION / KADOKAWA CORPORATION
Parasites amoureux de Sugaru Miaki et Yuki Hotate
© SUGARU MIAKI 2016 / ILLUSTRATION:SHION / KADOKAWA CORPORATION

Le Prix du reste de ma vie de Sugaru Miaki et Shouichi Taguchi

Le Prix du reste de ma vie de Sugaru Miaki et Shouichi Taguchi
Couverture de Le Prix du reste de ma vie Vol. 1.

Quelle est la valeur d’une vie ? Les vies se valent-elles toutes ? Et si vous pouviez vendre de votre santé, de votre temps ou de votre espérance de vie pour gagner de l’argent, le feriez-vous ? C’est en tout cas ce que s’est résigné à faire Kusunuki. Il n’a plus de travail, plus d’argent et est prêt à faire un sacrifice de taille pour vivre ses derniers instants dans un minimum de dignité.

Une fois le pas franchi, se pose la question de ce qu’il va faire de ce peu de temps qu’il lui reste (3 mois !), surtout que maintenant une surveillante lui colle aux basques pour s’assurer qu’il finisse sa vie sans empiéter sur celle des autres.

Le postulat de départ est donc non seulement intéressant, mais aussi bien mené. Le héros se questionne sur sa vie et le sens de celle-ci. Les deux personnages sont bien construits et la surveillante a un rôle inattendu qui devrait permettre aux deux derniers tomes d’être particulièrement surprenants.

JYUMYO WO KAITOTTE MORATTA. ICHINEN NI TSUKI, ICHIMANEN DE. © 2016 by Sugaru Miaki, Shouichi Taguchi / SHUEISHA Inc.
JYUMYO WO KAITOTTE MORATTA. ICHINEN NI TSUKI, ICHIMANEN DE. © 2016 by Sugaru Miaki, Shouichi Taguchi / SHUEISHA Inc.

Derrière le ciel gris de Sugaru Miaki et loundraw

Derrière le ciel gris de Sugaru Miaki et loundraw
Couverture de Derrière le ciel gris Vol. 1.

Dans cette histoire un homme a la faculté de prendre possession du corps de certaines personnes pour les pousser au suicide. S’il ne sait pas encore d’où lui vient ce don et ce qui se trame derrière cette capacité, il aborde sous nos yeux sa 7e victime. Mais voilà, rien ne se passe comme prévu. Cette jeune fille l’interpelle mentalement et lui soumet une requête bien étrange. Alors qu’on attendait à ce qu’elle se rebelle contre lui et ce qu’il la contraint de faire, elle lui demande simplement de changer le message qu’elle laissera à la vue de tous avant son suicide…

Sous le trait de loundraw, illustrateur reconnu ses images aux couleurs lumineuses de toute beauté, les dessins manquent de détails et de finesse, même s’ils dégagent un charme certain. Le volume s’ouvre sur une voix off immersive et se révèle assez surprenant par sa mise en place, sa narration, son ambiance, ses personnages, sa thématique et son dessin… À voir quelle direction prendra le récit, encore une fois !

©loundraw ©Sugaru Miaki 2018 © STRAIGHT EDGE Inc. all rights reserved. / KADOKAWA CORPORATION
©loundraw ©Sugaru Miaki 2018 © STRAIGHT EDGE Inc. all rights reserved. / KADOKAWA CORPORATION

En définitive, la première fournée est tout à la fois surprenante et cohérente. On est curieux de voir comment se concluront ces récits et comment les prochains titres s’inscriront dans la continuité de ceux-ci. Prochaine salve en juillet et dernière de l’année en octobre 2020.

Notez pour finir que cette collection accueille aussi des light novels, des romans principalement destinés aux jeunes adultes. Le premier à ouvrir la collection est le roman original de Parasites amoureux.


Illustration principale : ©loundraw ©Sugaru Miaki 2018 © STRAIGHT EDGE Inc. all rights reserved. / KADOKAWA CORPORATION

delcourt-tonkam
japon
jeunesse
light-novel
loundraw
mangas
moonlight
remi-i
shouichi-taguchi
societe
spleen
sugaru-miaki
surnaturel
yuki-hotate
Article précédent
Article suivant
Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...