Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
90 000 références BD Comics et Mangas
Bubble Infinity offert
Livraison à domicile sous 2 jours
Retrait gratuit en librairie près de chez vous
Paiement 100% sécurisé
Accueil>Paper>Notre œil sur les sorties>Manga : les sorties de septembre 2019 qu’il ne fallait pas rater
Partager cet article :
Illustration de l'article
Notre œil sur les sorties

Manga : les sorties de septembre 2019 qu’il ne fallait pas rater

Publié le 05 décembre 2019 par Rémi I.

Vous vous demandiez quelles étaient les 3 sorties mangas les plus passionnantes de la rentrée ? Début de réponse avec la Vis de Y.Tsuge, Kirihito d’O.Tezuka, Natsuko no Sake d’A.Oze.

La rentrée est toujours une période phare de l’année, même si elle est moins marquée en manga. Pour ce mois de septembre 2019, nous avons décidé de mettre en avant trois ouvrages du patrimoine japonais parus à quelques jours d’intervalle. Qu’il soit attendu de longue date (La Vis), enfin réédité (Kirihito) ou alors totalement inconnu par chez nous (Natsuko no Sake).

Sommaire 📰

1. Mes conseils 
La Vis (Œuvres 1968 – 1972) de Yoshiharu Tsuge, Cornélius
Kirihito d’Osamu Tezuka, Delcourt/Tonkam
Natsuko no Sake d’Akira Oze, Vega
2. Les autres nouveautés que vous devriez regarder
3. Les suites qu’il ne fallait pas manquer
4. Les fins qui méritent votre attention

1. Mes conseils

La Vis (Œuvres 1968 – 1972) de Yoshiharu Tsuge, Cornélius

La Vis (Œuvres 1968 – 1972) de Yoshiharu Tsuge, Cornélius

Si Les Fleurs rouges, le premier volume de l’anthologie consacrée à Yoshiharu Tsuge, marquait la volonté de l’auteur à vouloir passer outre le divertissement, ce deuxième opus regroupe des histoires confirmant ce tournant définitif. Avec La Vis, il porte le médium au rang d’art. Sa nouvelle éponyme révolutionnaire est à mille lieues des canons du genre. Son histoire onirique à la lecture multiple et fantasmée on la vit plein d’angoisses, interrogateur, comme dans un rêve éveillé.

Dans ce recueil, le mangaka est en constante remise en question. Le père de l’autobiographico-fictionnel « watakushi manga » (« bande dessinée du moi ») est plus sombre, brut et sexué que jamais. Certes moins abordable et plus radical que son confrère contemporain et créateur du gekiga Yoshihiro Tatsumi (Une Vie dans les marges…), il n’en est pas moins un auteur qui révolutionna le 9e art. Ce fut un électrochoc à l’époque, marquant lecteurs et critiques à jamais et prenant le pas sur La nouvelle île au trésor d’Osamu Tezuka qui bouleversa les codes en son temps.

Kirihito d’Osamu Tezuka, Delcourt/Tonkam

Kirihito d’Osamu Tezuka, Delcourt/Tonkam

Depuis la réédition simultanée des indispensables Ayako et L’Histoire des 3 Adolf d’Osamu Tezuka, les éditions Delcourt/Tonkam se sont lancées dans la republication des meilleures œuvres du Dieu du manga sous forme d’ouvrages prestigieux. Grand format, couverture cartonnée, jaquette sobre, paginations élevées et respect du sens de lecture originel. Avec cette nouvelle édition de Kirihito, ils sortent un titre moins connu et passé inaperçu lors de sa première parution française.

Grand bien leur a pris, car il fait partie des premières répliques de Tezuka au gekiga. Ce récit au ton sombre et adulte raconte l’histoire d’un jeune médecin qui se bat contre une étrange maladie qui transforme les hommes en chiens. Toujours efficace 50 ans après sa parution, ce thriller humaniste et médical appelle à l’acceptation des différences et de l’autre. Il offre notamment un vrai travail sur l’agencement des cases et l’exploration des planches au profit d’une narration exemplaire. Des lectures denses (800 pages !) et passionnantes comme celle-là, on en redemande.

Natsuko no Sake d’Akira Oze, Vega

Natsuko no Sake d’Akira Oze, Vega

Novice en matière de saké, Akira Oze (Le Disciple de Doraku) a voulu partager au plus grand monde les connaissances engrangées lors de ses recherches préparatoires. En découla une série novatrice qui marqua son époque. Dans celle-ci, Natsuko, une jeune publicitaire ayant fui sa campagne originelle, revient aux sources pour reprendre la brasserie familiale et tenter sa chance dans le noble métier de producteur de saké traditionnel.

Derrière son histoire, cette série critique de nombreux aspects de la société japonaise de la fin des années 80, qui découvre alors les joies du libéralisme, de la société de consommation et de la modernisation des moyens de production. Elle met en exergue le clivage ville/campagne, le travail et l’indépendance des femmes ainsi que le respect des traditions familiales. Elle fait entre autres révérence au goût de l’effort, à l’artisanat, au respect de la nature et à l’agriculture raisonnée biologique.

Alors que le saké se consomme généralement l’année suivant sa production, ce manga qui a plus de 30 ans d’âge a gardé ses saveurs d’antan. Le plaisir de lecture est intact, et les nombreuses thématiques abordées restent encore et toujours d’actualité !

2. Les autres nouveautés que vous devriez regarder

Bloom into youVol.1 de Nio Nakatani, Kana

Les chefs-d’euvres de LovecaftTome 3: Dans l’abîme du Temps de Gou Tanabe, Ki-oon

NeuNVol.1 de Tsutomu Takahashi, Pika

3. Les suites qu’il ne fallait pas manquer

Attaque Des Titans (l’)Vol.28 de Hajime Isayama, Pika

Bateau de Thésée (le)Vol.4 de Toshiya Higashimoto, Vega

BeastarsVol.6 de Paru Itagaki, Ki-oon

BL MétamorphoseVol.2 de Kaori Tsurutani

Blue GiantVol.8 de Shinichi Ishizuka, Glénat

CentauresVol.3 de Ryō Sumiyoshi, Glénat

Elin la charmeuse de bêtesVol.5 de Naoko Uehashi et Itoe Takemoto, Pika

March comes in like a lionVol.14 de Chika Umino, Kana

PeleliuVol.6 de Kazuyoshi Takeda, Vega

Space BrothersVol.27 de Chūya Koyama, Pika

Tigre des neigesVol.4 d’Akiko Higashimura et Miyako Slocombe, le Lézard Noir

Time ShadowsVol.3 de Yasuki Tanaka, Kana

Tsugumi ProjectVol.2 d’Ippatu, Ki-oon

Ushijima – L’usurier de l’ombreVol.43 de Shohei Manabe, Kana

4. Les fins qui méritent votre attention

Fleur de l’ombreVol.2 de Kazuo Kamimura, Kana

Perce Neige (le)Vol.2 de Rensuke Oshikiri, Omake Books


Illustration principale : © Yoshiharu Tsuge / Cornélius 2019

akira-oze
animal
campagne
cornelius
delcourt
famille
gekiga
histoire-courte
kirihito
la-vis
maladie
mangas
medecine
natsuko-no-sake
onirisme
osamu-tezuka
patrimoine
remi-i
sake
seinen
tonkam
vega
ville
yoshiharu-tsuge
Nous vous en avons parlé dans cet article:
Couverture de l'album Natsuko No Sake
Natsuko No Sake
Tome 1 
11,00 € 

Couverture de l'album Neun
Neun
Tome 1 
7,75 € 

Couverture de l'album Bloom Into You
Bloom Into You
Tome 1 
7,45 € 

Couverture de l'album Le Perce-Neige
Le Perce-Neige
Tome 2 
12,99 € 

Couverture de l'album Fleur de l'Ombre
Fleur de l'Ombre
Tome 2 
18,00 € 

Couverture de l'album Tsugumi Project
Tsugumi Project
Tome 2 
7,90 € 

Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...