Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
Accueil>Paper>Les incontournables>Lou s’offre un retour musical et coloré
Partager cet article :
Illustration de l'article
Les incontournables

Lou s’offre un retour musical et coloré

Publié le 05 décembre 2020 par Lise Famelart
Poster le 1er commentaire

Faites chanter trompettes et tambours ! Lou, la jeune héroïne de Julien Neel est de retour avec un nouveau mouvement au nom musical : Lou ! Sonata. Retour sur une série phare de la maison Glénat.

Lou de Julien Neel, Glénat

Lou a débarqué en 2004, avec un premier tome intitulé Journal Infime. On découvre alors une pré-adolescente hyper attachante, vivant avec sa mère autrice de romans de space-opera et son chat blasé dans un appartement aux murs roses. Lou et sa mère n’ont pas beaucoup d’argent ni beaucoup de famille, mais elles sont inséparables et surtout très créatives. Au fil des pages, on les voit vivre leur vie différemment, clouant un oreiller au mur pour crier dedans après avoir appelé la grand-mère pénible, cousant des fleurs sur leurs jeans pour être stylées sans ruiner… touchant, accessible, sous le trait poétique de Julien Neel, le phénomène était né.

Par la suite et à l’inverse d’un Titeuf par exemple, Lou a grandi au fil des huit tomes de la série. Elle a d’abord connu les affres de l’adolescence avec les déboires amoureux, les seins qui poussent, les embrouilles avec les copines, le fait de ne plus trop savoir qui on est et comment on doit se comporter vis-à-vis des autres… et puis au sixième tome, L’Âge de cristal, des cristaux ont brusquement poussé partout et chamboulé ce monde qui nous semblait pourtant si réaliste. Un choix osé, surprenant, qui a divisé la communauté de lecteurs de Lou, mais qui était annonciatrice de la direction que l’auteur voulait donner à sa série : il ne s’agissait pas « juste » de dépeindre la vie, mais d’en livrer une vision métaphorique, tout en restant accessible.

🌍 Un véritable univers

Lou Sonata de Julien Neel, Glénat
Le nouvel appart de Lou © 2020 Julien Neel / Glénat

Visiblement, cette nouvelle direction prise par la série ne l’a pas empêchée de plaire au public. En janvier 2019 lors de sa conférence de presse au festival d’Angoulême, Glénat dévoilait ses chiffres et classait le huitième tome de Lou dans le top 3 de ses meilleures ventes. Peu à peu, la série a développé son univers : elle a eu droit à une version intégrale, une série d’albums pour enfants intitulée Le petite monde de Lou, et même un très joli film réalisé par l’auteur lui-même.

Cette semaine, la série a de nouveau pris son envol pour une nouvelle « saison » intitulée Lou ! Sonata. La nouveauté, c’est aussi le format : si les huit premiers tomes étaient au format franco-belge, ici les volumes seront plus petits et plus épais (144 pages). On sentait Julien Neel un peu serré dans les pages de la première saison, où son style, au fil des tomes, semblait de plus en plus à l’étroit. Dans ce nouveau tome, l’auteur s’en donne à cœur joie et ça se sent.

🚇 Nouvelle saison, nouveau format, nouvelle ville !

Lou Sonata de Julien Neel, Glénat

Dans ce nouveau tome dont je vous parlerai en prenant soin de ne rien spoiler, Lou quitte le foyer maternel pour se lancer dans l’aventure des études supérieures. Elle découvre la cité de Tygre et s’installe toute seule pour la première fois. Dans cette grande ville, jumelle fictionnelle de Lyon avec ses rues pleines d’escaliers, ses façades sculptées et ses soirées sur des péniches, notre héroïne va apprendre à se débrouiller. Et en définitive, ce ne sera pas si facile !

Graphiquement, on sent que l’auteur s’éclate : doubles-pages bourrées de détails, grandes cases contemplatives… Julien Neel s’amuse avec le médium et laisse exploser son art. Les pages sont parfois bleues, parfois verts, parfois roses, en fonction de l’humeur de Lou. Un procédé qu’il utilisait déjà dans la précédente saison, et qui se marie à merveille avec son trait tout en rondeurs.

Scénaristiquement, l’album traduit plutôt bien ce qu’on ressent à cette période étrange où on quitte le foyer pour s’installer seul pour la première fois.

Lou Sonata de Julien Neel, Glénat
© 2020 Julien Neel / Glénat

A-t-on bien fait de partir dans telle filière ? Comment se faire des amis dans une ville où on ne connaît personne ? Et où se trouve cette fichue salle de cours ? L’auteur avait si bien raconté la crise d’adolescence ou encore l’entrée au collège, et il ne déroge pas à la règle ici. Là où l’album m’a moins charmée, c’est dans le fait que tout va finalement très vite. On ne prend plus le temps de s’attacher à des petits détails de la vie, des anecdotes amusantes et originales. Lou réfléchit sur le sens de l’existence et a tendance à nous perdre au passage. Ce nouveau tome donne l’impression que l’auteur veut faire vivre trop de choses à son personnage, quitte à en oublier, parfois, une certaine continuité.

Malgré cela, nulle doute que vous en prendrez plein les yeux avec ce premier tome de Lou ! Sonata. Les couleurs sont vibrantes, le dessin fourmille de vie et de créativité. Et l’idéal, c’est encore de découvrir ce nouvel épisode avec la bande son spécialement créée pour l’occasion.

Lou Sonata de Julien Neel, Glénat
© 2020 Julien Neel / Glénat

Illustrations : © 2020 Julien Neel / Glénat

bd
glenat
julien-neel
lou-2
lou-sonata
Article précédent
Article suivant

Commentaires

...Chargement En Cours...

Nous vous en avons parlé dans cet article:
Couverture de l'album Journal Infime
Journal Infime
Tome 1 
10,95 € 
Disponible

Couverture de l'album Lou - sonata
Lou - sonata
Tome 1 
17,50 € 
Disponible

Couverture de l'album L'Age de Cristal
L'Age de Cristal
Tome 6 
10,95 € 
Disponible

Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...