Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
Partager cet article :
Illustration de l'article
Notre œil sur les sorties

First Job New Life de Nemu Yoko

Publié le 07 janvier 2021 par Lise Famelart
Poster le 1er commentaire

Au printemps dernier Kana lançait Life, une collection de mangas dédiée aux jeunes adultes et à leur préoccupations. C’est à cette occasion que l’éditeur a démarré la publication de First Job New Life, publié à l’origine en 2009 au Japon. Et c’est un bonheur de pouvoir enfin découvrir cette série en France !

Chaque semaine, retrouvez toutes les sorties passées au crible de nos rédacteurs dans la catégorie Notre oeil sur les sortiesBDComics ou manga toute l’actualité chroniquée en complément de nos Incontournables ou nos dossiers.

First Job New Life de Nemu Yoko, Kana

First Job New Life de Nemu Yoko, Kana

Tama vient de finir ses études et galère à trouver un emploi. En fait, elle n’est pas particulièrement sociable et plutôt casanière. Pas question cependant qu’elle moisisse chez ses parents : son père lui a décroché un entretien d’embauche dans une entreprise de graphisme à Tokyo. À contrecœur, Tama s’y rend… et est embauchée par le patron bizarre qui décèle en elle « l’étincelle ». Avec son énorme syndrome de l’imposteur sur le dos, Tama intègre donc une équipe sceptique qui aurait préféré qu’un autre candidat soit choisi.

Dans First Job New Life, l’autrice décrit à merveille l’angoisse qu’on ressent lorsqu’on intègre son premier travail. Non seulement on rejoint une « famille » déjà formée, et dont il faudra gagner la confiance au fil du temps. Mais en plus, on ne se sent absolument pas légitime à faire partie de l’équipe. La justesse du récit fait qu’on s’identifie et qu’on s’attache très vite à Tama. Cette série en quatre tomes était le titre idéal pour lancer la collection Life. Elle remplit son but : s’adresser aux jeunes adultes, qui commencent à quitter les études, qui ne sont plus des ados mais ne se sentent pas complètement adultes non plus. L’œuvre raconte aussi l’exigence du travail en entreprise au Japon, les nuits blanches, les heures supplémentaires non payées, sans filtre. Au fil des tomes on réalise que, loin d’être un pamphlet du travail bien fait, la série pointe au contraire un système cruel et épuisant. Rien d’étonnant, puisque l’autrice s’est inspirée de ses propres expériences en entreprise, avant de devenir mangaka. Le tout est raconté avec le style graphique aéré et très élégant de Nemu Yoko, qui fait de ce manga une lecture facile à aborder.

Le quatrième et dernier tome de First Job New Life est sorti en novembre dernier. Initialement prévue en trois tomes, la série en a eu un quatrième pour conclure l’histoire de façon moins abrupte. De fait, le dernier volume est un peu en dessous des autres puisqu’il s’agit d’une simple conclusion. First Job New Life reste néanmoins une petite pépite, à la fois vraie, touchante et drôle.


Illustration : © Nemu Yoko / Kana

album
first-job-new-life
kana
life
mangas
nemu-yoko
Article précédent
Article suivant

Commentaires

...Chargement En Cours...

Nous vous en avons parlé dans cet article:
Couverture de l'album first job, new life
first job, new life
Tome 1 
7,45 € 
Disponible

Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...