Merci à tous 🙏🏻 pour la campagne Ulule de Moon Deer --> Voir le projet
Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
Accueil>Paper>Quoi de 9 ?>C’était 2020 « année de la BD »
Partager cet article :
Illustration de l'article
Quoi de 9 ?

C’était 2020 « année de la BD »

Publié le 15 janvier 2021 par Thomas Mourier
Poster le 1er commentaire

Rétrospective d’une année compliquée pour les autrices & auteurs avec l’adresse d’une tribune au Gouvernement par un collectif d’auteurs appelant à un « juste rééquilibrage de la chaîne du livre » et un possible « boycott total du versant public du Festival d’Angoulême en juin prochain. »

Une année difficile pour tous où la célébration initialement prévue se transforme en cahier des charges d’une profession en danger : un événement surnommé L’année de la bande décimée par une partie de la profession !

Retour sur la chronologie de cette « année de la BD »

2019 Grandes résolutions

Si vous aviez manqué les épisodes précédents : au début de notre saga catastrophe, l’insaisissable Franck Riester est Ministre de la Culture. Depuis plusieurs années, les autrices & auteurs se mobilisent pour alerter sur la précarité de leur situation et leur absence de statut, en réponse le Gouvernement demande une série de rapports qui aboutiront à ceux de Bruno Racine  : L’auteur et l’acte de création et au rapport de Pierre Lungheretti et Laurence Cassegrain : La Bande Dessinée, Nouvelle Frontière artistique et culturelle, 54 propositions pour une politique nationale renouvelée. (plus d’infos ici sur ces documents

Le Ministère de la Culture lance le projet #BD2020 : année de la BD qui a pour but de mettre en avant la diversité de la bande dessinée sur tout le territoire, à travers plusieurs entités gouvernementales et toute l’année. Un site officiel regroupe l’agenda des événements et les différentes animations associées à #BD2020.

« Sans autrices, sans auteurs, pas de bande dessinée ! »
Tribune du collectif Autrices et Auteurs en Action 

2020 : Une année de la BD pensée sans les auteurs ?

© Witko / collectif Autrices et Auteurs en Action

De tous les événements prévus, les auteurs semblent absents de cette grande mise en avant et la profession voit même —en parallèle de cette célébration nationale— un amendement du gouvernement qui supprime la réduction de cotisations sociales aux artistes auteur·trices les plus précaires, plusieurs nouveaux éclairages sur le scandale qui révèle la très mauvaise gestion de l’URSSAF dont dépendent les artistes-auteurs et l’absence d’avancées sur leur statut. 

Les représentants des artistes-auteurs ont publié un communiqué commun demandant la création du Centre National Des Artistes-auteurs dédié à tous les métiers de la création dans l’optique de « mettre en œuvre certaines préconisations fondamentales du rapport Racine » ; avançant que « la crise sanitaire a mis en évidence l’absence d’opérateur public capable de gérer les artistes-auteurs ainsi que le déficit de connaissance et d’identification du secteur de la création. »

2020 bis : Crise sanitaire et sociale 

Dès le mois de mars et le début de la crise sanitaire, les auteurs voient à la fois leurs livres reportés, annulation d’événements, d’interventions, reports de livres, mais aussi une absence d’aide de l’État, contrairement aux autres secteurs culturels.

Roselyne Bachelot devient Ministre de la Culture en juillet 2020 et ne donne pas suite aux dossiers consacrés aux auteurs, comme son prédécesseur elle évite le sujet : lire ici les non-réponses des ministres de la Culture Franck Riester et Roselyne Bachelot aux demandes des auteur·trices sur leur statut et condition…

Suite à la fermeture des librairies fin octobre alors que les autres commerces restent ouvert, les auteur·trices marraines et parrains de « L’année de la bande dessinée 2020 » : Florence Cestac, Catherine Meurisse, Régis Loisel et Jul ont démissionné de cette fonction. 

« Les librairies qui ont prouvé leur scrupuleuse observance des précautions sanitaires sont mises en péril pour des raisons qui dépassent notre entendement. Cette manifestation officielle ne s’apparentant plus désormais qu’à une mascarade vidée de son sens, nous ne prendrons désormais plus part à aucune responsabilité en lien avec ces célébrations. »
Florence Cestac, Catherine Meurisse, Régis Loisel, Jul

Retour à 2021 : Tribune des Autrices et Auteurs en Action

© Witko / collectif Autrices et Auteurs en Action

Cette semaine, les membres du collectif Autrices et Auteurs en Action ont publiés une tribune rappelant à la Ministre que la situation est urgente et dénoncent l’absence de réactions : « Nous, tout premiers producteurs et productrices de la chaîne du livre, autrices et auteurs de bande dessinée, mais aussi, plus largement, créateurs, créatrices et professionnel•les du livre, artistes plasticien•es, sommes maintenus dans un angle mort dont nous refusons la fatalité. Nous, autrices, auteurs, professionnel•les du langage, ne supportons plus celui, double, qui nous est tenu, non plus que le déni récurrent qui est opposé sans cesse à notre travail et à notre fonction. »

Ils adressent également cette tribune aux organisateurs du Festival international de la BD d’Angoulême, seul événement d’envergure qui met la lumière sur la bande dessinée, son marché ou ses créateurs : « C’est pourquoi, nous, autrices et auteurs signataires de cet appel, appliquerons le boycott total du versant public du Festival d’Angoulême, en juin prochain, si aucun acte réel et concret n’est posé d’ici là, à l’endroit de notre statut professionnel, de notre représentation et d’un juste rééquilibrage de la chaîne du livre dont l’État et votre gouvernement ne peuvent rester les simples observateurs. »

« Sans autrices, sans auteurs, pas de bande dessinée ! »
Un slogan marquant pour une année 2021 qui doit être l’année de la BD, après celle ratée de l’an dernier !

💡 Pour aller plus loin : 

Tribune du collectif Autrices et Auteurs en Action 
Extinction Culturelle Française ? : Site d’information et de soutien aux auteurs.
Le site du Ministère de la Culture BD2020

Dossier : Être auteur, parcours du combattant
Dossier : 2020 année de la BD, les auteurs absents de la fête ?


Image principale & illustrations : © Witko / collectif Autrices et Auteurs en Action

annee-de-la-bd
auteur
auteur-de-bd
autrice
bande-dessinee
bd
bd2020
ministere-de-la-culture
Article précédent
Article suivant

Commentaires

...Chargement En Cours...

Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...