Rechercher un album, une série, un auteur...
ex: Astérix, Dragon Ball, The Walking Dead, Riad Sattouf...
90 000 références BD Comics et Mangas
1 mois d'abonnement à Bubble Infinity offert
Livraison à domicile sous 2 jours
Retrait gratuit en librairie près de chez vous
Paiement 100% sécurisé
Partager cet article :
Tout savoir sur...

Bibliothèque : endgame

Publié le 16 mai 2019 par Thomas Mourier

Tous les lecteurs ont un jour tapé « comment choisir sa bibliothèque« , “étagères BD” ou « bibliothèque pas cher » dans Google. Presque tous ont vécu l’épreuve du magasin suédois en revenant avec une Billy ou pire, se sont résignés à la fatalité de laisser leurs précieux albums dans des bacs en plastique, cartons ou en tas dans le salon…

Mais l’épreuve ne s’arrête pas là “comment trier sa bibliothèque” ou “comment ranger mes bandes dessinées” côtoient “quelle est la taille d’une BD ?” “le poids d’un manga ?” ou “combien de Kg peut supporter une étagère ?” On a décidé de répondre à toutes ces questions d’intérêt général (pour les collectionneurs) & de sauver l’humanité (du tas de BD dans le salon).

Dans cet épisode Bubble Investigation, je serais donc votre Élise Lucet du contreplaqué, votre Pulitzer du reportage dans le milieu de la sciure agglomérée pour vous aider à démêler le vrai du faux et vous faire votre propre opinion.

💡Avant de s’engager sur le sentier de la guerre 💡

On attaque par le problème principal : la BD, ça prend de la place ! Moins qu’une collection de fer à repasser mais pas loin. C’est lourd et beaucoup d’étagères ploient voir cassent sans compter qu’on a du mal à les caser.

Pour vous donner une idée de la taille et du poids d’un livre

Une bande dessinée

  • mesure en moyenne 32 x 24 cm
  • pèse en moyenne 350 grammes (format classique type Lucky Luke), 600 grammes (pour un grand format type Peter Pan),

Un comics

  • mesure en moyenne 18 x 28 cm
  • pèse en moyenne 780 grammes

Un manga

  • mesure en moyenne 11,6 x 17,5 cm
  • pèse en moyenne 250 grammes

À titre de comparaison, un livre de poche mesure 19 x 13 cm pour 200 grammes & Thanos 2m50 pour 1250 kg.

Dans l’app, vous avez une estimation du poids et de la taille en mètres linéaires de votre collection, dans la partie stats de votre profil 👤, de quoi avoir une petite idée pour calculer la place qu’il vous faut.

Maintenant qu’on sait tout ça, on passe à l’objet de cet article : comment ranger ces P***** de B***** qui font c**** à trainer partout œuvres immortelles qui illuminent nos vies & donnent une âme à notre intérieur ?

Avouez, vous avez déjà râlé contre les formats différents, les livres qui ne rentrent pas dans la bibli ou les dos d’albums qui n’ont pas le même logo…

Chaque fabricant de meubles a ses propres standards et la bande dessinée dans son ensemble est trop compliquée à standardiser avec ses nombreux formats. À l’exception des mangas qui se retrouvent publiés en France au format tankōbon assez standardisé.

Souvent, on les associe aux pièces à vivre car elles créent un environnement chaleureux et participent à la déco. Et, comme on aime crâner partager, c’est sympa de pouvoir montrer ses bouquins quand on invite ses potes.

📚 On pense à plusieurs types de bibliothèques :

  • La bibliothèque du salon, chambre, bureau ou entrée : la plus classique, on pose une Billy et hop on a une bibli qui habille un mur.
  • La bibliothèque murale ou modulable : on fixe au mur des étagères ou des caissons qui permettent de gagner de l’espace dans les couloirs, toilettes, entrées, au-dessus des TV…
  • Combo meuble TV/Ordi : bibliothèque associée au multimédia pour gagner de la place et cacher les fils d’ordi ou de console dans le salon ou le bureau.
  • (Pensez aussi à la bibliothèque des enfants, pour ceux qui en ont, une étagère dans leur chambre pour qu’ils construisent leur univers à eux pour leur transmettre le virus.)

***

🗺 Voyage en étagère inconnue 🗺

Il n’y a pas de solutions idéales mais plusieurs approches. Cela dépend surtout de votre budget et de la place que vous pouvez dégager chez vous.

Les Billy

La solution la plus connue et la moins chère est l’accumulation d’étagères Billy d’Ikea, qui annonce sur son site plus de 41 000 000 d’étagères vendues dans le monde.
En gros, dans une Billy classique : on peut mettre 35 BD par étage (moins pour les comics épais et plus pour les mangas si on module les étagères) et il y a 6 étages.

Les + :

  • La solution la moins chère (hors récup) avec un prix autour de 35 euros le meuble (par exemple le prix de l’intégrale Crisis on Infinite Earths de Wolfman Marv & Pérez George chez Urban comics que vous vous devez de posséder).
  • Elles ont la bonne profondeur pour les albums.

Les – :

  • Assez fragile, le poids des albums plie rapidement les étagères.
  • Elles sont difficiles à adapter à tous les formats.

Les Kalax

Toujours chez Ikea mais la gamme au dessus. Anciennement appelées Expedit ces bibliothèques sont plus solides, plus design aussi et un peu moins connues.

Les + :

  • Solides et mieux construites, elles peuvent être placées sans crainte de basculer ou de s’effondrer si elles ne sont pas fixées au mur.
  • Possibilité de choisir la forme et le nombre de cases voulues au magasin, pas de standard imposé à 6 étages.
  • Idem pour ajouter des portes, tiroirs,…

Les – :

  • Un peu plus cher, autour de 60 euros pour avoir l’équivalent d’une Billy.
  • Pas de possibilité de moduler les étages.

Les Spaceo Kub


Proposés chez Leroy Merlin, ce sont des caissons qui s’imbriquent à l’infini et qui sont la solution la plus simple pour meubler des espaces en hauteur ou créer des étagères non linéaires.

Les + :

  • Pas de contraintes d’espace.
  • Possibilité d’ajouter des caissons par la suite
  • Pas chers à l’unité.

Les – :

  • Un peu trop profonds même pour les BD
  • Oblige à percer les murs pour les fixer
  • Revient plus cher si on en prend une grande quantité (les kalax deviennent plus rentables à plus de 10 caissons)

Les Arthur, Alvin, Sophia…

Chez Conforama, c’est l’enfer pour trouver une bibliothèque. Elles sont pour la plupart pas assez profondes (moins de 40 cm de profondeur pour les BD) et souvent plus cher que les Ikea pour le même type d’étagère. Impossible de trier par gamme et de comprendre quelles sont leurs vraies différences selon les cas…

Seul petit avantage, les planches sont souvent plus épaisses, donc moins fragiles et moins de risques de plier.
Idem chez But, même si on peut leur accorder des formats plus funky et des design plus travaillés qui peuvent bien marcher pour les mangas par ex.

Je ne vais pas tous les faire, il existe encore pas mal de sites dans le même esprit, je vous propose de mettre en commentaires d’autres pistes si vous avez eu de bonnes surprises.

Le fait maison

Là tout est possible. Après avoir eu plusieurs générations de Billy, de Kalax et d’autres de chez Alinea, j’ai finalement opté pour le sur mesure, à la fois pour gagner de l’espace et avoir plus de rangements. J’ai attaqué avec des caissons modulables en hauteur ou dans des couloirs pour profiter de ses “espaces perdus”. Puis, j’ai construit une bibliothèque sur mesure dans la pièce du salon en achetant des planches à la découpe et en les fixant au mur.
J’ai utilisé Idcoop pour avoir le choix dans la couleur, la matière ou le bois en plus des finitions mais tous les magasins de bricolage ou presque proposent un service à la découpe.
Le mieux est de mesurer, dessiner un plan et tester.

J’échange ma casquette de reporter de guerre avec une ceinture à outils pour vous proposer quelques astuces brico:

  • Pensez aux encadrements de porte, à utiliser l’espace en hauteur pour des étagères simples qui peuvent utiliser la hauteur. Ou aux angles qui font de bonnes réserves à livres et laissent plus de place dans le salon et la chambre.
  • Gardez à l’esprit que le poids supporté par une vis dans une cheville classique est entre 10 et 20 kg et plus la vis est longue, plus elle peut porter lourd. Et qu’il faut choisir vis et cheville selon le type de mur. Ce n’est pas l’équerre qui supporte le poids même si bien installée, elle équilibre le tout (en gros, elles portent 16 à 32 kg par paire d’équerres.)
  • Pensez à laisser un minimum de 75 cm entre le mur et la bibliothèque pour le passage, si vous installez des bibliothèques ou des planches dans un couloir.
  • Vous pouvez aussi installer des rails, pour doubler les étagères avec un système de panneaux coulissants.

🎨 D&CO par Thomas Damidot 🔨

Pour le côté esthétique. Pensez à mixer les bouquins avec des objets, des plantes ou des images pour “casser” l’effet bloc.

Ou comme les libraires : mettez quelques ouvrages avec la couverture en avant pour la déco et valoriser les albums que vous aimez le plus.

Pour le classement, il n’y a pas de règle. Si vous n’avez pas lu Haute fidélité de Nick Hornby ou vu le film de Stephen Frears qui en est tiré, je vous les conseille fortement pour comprendre l’univers des collectionneurs et tous leurs défauts…
Outre le fait que l’auteur se moque de l’obsession des héros qui passent leur temps à faire des TOP5 pour montrer qu’ils sont cultivés et rebelles, il y a le running gag du classement de la collection de vinyles de Rob qui revient à chaque fois.
À chaque contrariété ou émotion, il entreprend de reclasser ses milliers de disques avec une approche à chaque fois différente et ultime (jusqu’à la fois d’après) : après chronologique, alphabétique, la scène du film montre son classement autobiographique (à méditer…)

Une bonne leçon pour ne pas se prendre la tête et les classer comme on a besoin, comme ça vient et pouvoir les bouger. Rien de pire qu’une bibliothèque qui prends la poussière parce qu’elle est sacralisée et pas utilisée.

***

🔞 Book Porn 🔞

Pour finir, quelques images de bibliothèques des utilisateurs de Bubble pour vous inspirer car il y a pas mal de bonnes idées et on y retrouve quasiment tous les exemples cités, plus d’autres encore…

Tags
etageres
etageres-alvin
etageres-arthur
etageres-sophia
bd
bibliotheque
billy
bubble
bullebd
collection
collectionneurs
comics
format
kalax
mangas
poids
spaceo-kub
taille
trier

Nous avons sélectionné d'autres articles qui pourraient vous intéresser...